Le Brise Glace

9 > 19 février 2022 / Annecy / Haute-Savoie

Peter Kernel + Émilie Zoé + Hoboken Divisionau Brise Glace

20h00 @ Le Brise Glace - Grande Salle

Art Punk & Indie rock

  • Tarif :  
  • 13
  • 15
  • 17
  • 17
  • 19
+ Acheter un billet
Retour

Concert organisé au Brise Glace dans le cadre du Festival Hors Pistes 2022

Peter Kernel

Art Punk / Suisse

Peter Kernel est à l’origine un duo suisso-canadien, composé de Barbara Lehnhoff (que vous connaissez aussi sous le nom de Camilla Sparksss) et Aris Bassetti. Un duo et tellement plus : tantôt sextette accoustique délicat avec harpe et piano, tantôt trio électrique noisy, c’est cette fois sous la forme d’un quatuor qu’ils nous reviennent pour fêter leurs quinze ans d’existence ! En rassemblant sur scène leurs deux batteurs historiques Vitti Bastianelli et Ema Matis, Peter Kernel revisite son répertoire de doux punks à la créativité débordante pour un set explosif et truculent, tout en puissance et en jeux de rythmes. Quinze ans, plus de 700 shows, 4 albums et une multitudes de projets et disques spéciaux, une maison de disque, Peter Kernel est la brillante démonstration que la générosité, l’indépendance d’esprit et la créativité ne s’use pas avec les années.

Émilie Zoé

Indie rock / Suisse

Emilie Zoé marque par son jeu de guitare rugueux et l’efficacité de ses mélodies. Sa voix est fragile et brute, tour à tour caressante ou effrontée, et certains la comparent à PJ Harvey ou Cat Power. Bien que de langue maternelle francophone, elle chante en Anglais, une façon de s’approprier l’indéfinissable et de chercher des réponses émotionnelles aux questions rationnelles qu’elle se pose.

Hoboken Division

France

Bienvenue dans l’Est, où le temps abrupt et le décor post-apocalyptique des usines abandonnées engendrent une scène bouillonnante et des riffs égoulinants de fuzz. Il n’y a pas de fumée sans feu, et Hoboken Division s’attèle à attiser les braises brûlantes d’une scène qui ne cesse d’évoluer.
The Mesmerizing Mix Up Of The Diligent John Henry, 2ème LP du groupe, ouvre encore le spectre sonique d’HOboken. Pas uniquement blues (ils ne revendiquent que celui qui explose dans un juke joint et se noie sous un bottleneck), psyché, nihilisme stoogien ou velvetien, ils ont réussi en quelques sorties à imposer leur son. Enregistré chez le maître du garage, Lo Spider, figé sur bandes et joué avec les tripes, ce nouvel opus va plus loin. Ils dépassent ici leurs influences pour fournir un son brut, hypnotique, authentique. Réunis en 2011 autour d’une passion pour des labels comme Bomp!, Sympathy for The Record ou Fat Possum et Alive Records, ils citent autant Burnside, Jon Spencer, et Mississippi Fred McDowell que les Yeah Yeah Yeahs ou Neu!. En ressort un mix brut, digéré, minimal, cathartique. Mathieu à la guitare, Marie au chant/basse et Czmil à le batterie, le groupe, activiste DIY, a toujours été engagé dans cette mouvance qui n’attend rien de personne mais fait en sorte que quelque chose se passe. Des caves aux salles, en France et en Europe, ils font vivre leur nouvel LP comme ils l’ont fait depuis le début, sans concessions.